Pris par la guerre

par Adamant Thunder

Dazzling Rain et Adamant Thunder sont épuisés par une nouvelle journée de marche. Alors que le soleil se prépare à disparaître, ils cherchent le gite et le couvert pour la nuit.

Le chemin qu'ils empruntent les mène devant une grande maison, à l'écart d'un village.

Ils se décident à tenter leur chance ici. Thunder saisit le heurtoir de la porte et frappe. Quelques pas se font entendre, puis la porte s'ouvre.

C'est une vieille dame qui les accueille. Elle adresse aux deux Roegadyns un grand sourire.

"Les voyageurs sont rares, par ici", dit-elle. "Entrez, je vais vous préparer quelque chose à manger, et vous pourrez vous reposer."

Remerciant chaleureusement la vieille femme, les voyageurs pénètrent dans la demeure.

Ils remarquent à l'aspect général de cette grande maison qu'elle doit y vivre seule. La poussière s'accumule sur le sol, sur les meubles et sur les toiles qui peinent aujourd'hui à montrer leurs couleurs.

La vieille femme les conduit jusqu'à la cuisine.

"Installez-vous, soufflez un moment, je m'occupe du reste."

Ne voulant vexer leur hôte, les Roegadyns s'exécutent. Ils choisissent soigneusement les chaises d'apparence les plus solides et se mettent à table.

Ils observent la vieille dame qui s'affaire devant les fourneaux, faisant chauffer une grande marmite de potage. Elle fredonne un petit air tout en s'occupant de ses légumes, comme si la présence de ces voyageurs avait égayé sa soirée.

Rain et Thunder profitent pendant quelques instants de ce spectacle apaisant.

Après avoir goûté le potage, la vieille femme saisit deux bols qu'elle essuie rapidement avant de les remplir généreusement et de les servir à ses invités.

"Alors dites-moi, jeunes gens, qu'est-ce qui vous amène dans cette région isolée ?" demande-t-elle, toujours souriante.

"Nous... voyageons," répond Thunder. "Notre longue marche nous guide vers l'orient."

"Vers l'Est ?" interroge la vieille dame, soudainement inquiète. "Faites très attention, c'est dangereux par là-bas. C'est la guerre ! Il ne faut pas y aller !"

Devant la surprise des voyageurs, elle prend une chaise. Elle s'explique avec une certaine émotion :

"Pardonnez-moi, je ne voulais pas vous alarmer. Vous savez, j'avais deux petits garçons. Quand ils avaient à peu près votre âge, ils se sont mis en tête de se battre. Ils ont voulu prendre part à la guerre avec l'Empire de Garlemald..."

Elle se met à pleurer.

"La guerre, elle... elle me les a pris... Mes tous petits..." bégaye-t-elle entre deux sanglots.

Pris d'un profond malaise, les Roegadyns restent silencieux. Ils baissent les yeux, fixant leur bol presque vide.

La vieille dame reprend peu à peu ses esprits.

"Je suis désolée, vous êtes épuisés et je vous embête avec mes histoires. Cela me fait beaucoup de bien de voir des jeunes gens comme vous, et j'espère que votre voyage se passera pour le mieux, et qu'il vous préservera des horreurs de la guerre."

Elle essuie ses dernières larmes avec son vieux torchon.

"Venez," invite-t-elle, "je vais vous montrer votre chambre."

Rain et Thunder suivent alors la vieille femme et montent le grand escalier central. Elle les amène devant une porte, le long d'un couloir, puis leur ouvre.

Ils découvrent alors une vaste chambre, éclairée par la lune qui perce les carreaux sales et dont la lumière vient mettre en évidence un grand lit. Malgré l'aspect vétuste, à l'image du reste de la maison, cette chambre apparaît comme un véritable palace pour les voyageurs.

Après quelques échanges de politesse, la vieille dame rejoint ses quartiers au bout du même couloir, laissant seul le couple roegadyn pour la nuit.

C'est une nuit agitée qui attend les Roegadyns. L'esprit encore perturbé par les événements récents de leur vie, certains cauchemars refont surface.

Dazzling Rain se réveille, en sueurs. Elle se tourne vers son compagnon, lui aussi réveillé.

Ils ont besoin de prendre l'air. Ils s'habillent rapidement et descendent l'escalier pour rejoindre l'extérieur.

L'air frais les apaise. Il décident de profiter de l'éclat de la lune pour faire quelques pas, au milieu d'une végétation luxuriante qui envahit peu à peu le grand jardin.

Au fond de ce jardin, derrière la maison, quelque chose attire leur regard. Deux étranges stèles recouvertes de végétation se dressent dans la lumière lunaire.

Les Roegadyns se dirigent vers cette singulière découverte, et Thunder arrache les plantes qui s'y trouvent. Ils réalisent alors qu'il s'agit de deux tombes, et que les noms gravés sont ceux des enfants de leur hôte.

La voix de la vieille femme se fait entendre derrière eux.

"Que faites-vous là ? N'embêtez pas mes tous petits."

Elle s'approche des deux stèles.

Son regard se perd un instant sur les noms qui sont écrits. Le silence s'installe dans un recueillement.

"Je n'ai jamais voulu que ça se finisse ainsi, vous savez." avoue-t-elle, sur un ton mélancolique. "Mais que pouvais-je faire ? Ils voulaient rejoindre les rangs de ces chiens de Garlemaldais... Je n'ai pas réussi à les convaincre de renoncer à leur folie... Les Dieux m'en soient témoins, j'ai fait tout ce que j'ai pu..."

Des larmes coulent sur ses joues. Elle se tourne vers les voyageurs.

"Suis-je une horrible mère ?"

Elle s'effondre à leurs pieds, répétant sa question comme si elle les implorait d'y répondre. Abasourdis, les Roegadyns peinent à trouver les mots. Ce devait être une terrible décision, pensent-ils, mais ses enfants pouvaient-ils être épargnés alors qu'ils allaient trahir les Douze ?

Sans un mot, Thunder prend le bras de la vieille femme pour l'aider à se relever.

Doucement, elle leur glisse :

"Je suis si fatiguée... S'il vous plaît, aidez-moi à me recoucher."

Les Roegadyns s'exécutent. Ils guident leur hôte jusque dans sa chambre et l'installent confortablement dans son lit. Elle les regarde, pensive, puis leur demande :

"Soyez gentils, donnez-moi un verre d'eau, s'il vous plaît."

Pendant que Rain reste au chevet de la vieille dame, Thunder se précipite en cuisine et revient avec le verre demandé. Alors qu'il le lui tend, la vieille femme ajoute :

"J'aimerais vous demander une dernière petite chose..."

Elle désigne un meuble de sa chambre.

"Dans ce tiroir, vous trouverez un petit flacon. S'il vous plaît, versez les quelques gouttes qu'il contient dans mon eau."

Accédant à cette requête, Rain ouvre le tiroir et récupère la fiole qu'elle examine. Il ne lui faut pas longtemps pour en connaître le contenu. Elle se retourne vers son hôte et son compagnon, une certaine détresse dans le regard.

"J'ai besoin de repos, je vous en supplie..."

Prenant son courage à deux mains, Rain rejoint son compagnon.

Les deux Roegadyns se regardent, comme pour se réconforter l'un l'autre de leur décision.

Enfin, Rain ouvre le flacon et verse le poison dans le verre d'eau. Thunder tend ensuite le verre à la vieille femme, qu'elle prend avec délicatesse.

Sans une hésitation, elle en boit le contenu et repose sa tête sur son oreiller, rendant le verre à ses invités. Elle leur adresse un sourire, le visage paisible.

"Merci... Je m'en remets aux Dieux à présent, puissent-ils ne pas me juger trop sévèrement."

Peu à peu, ses yeux se ferment.

Elle s'éteint dans le silence.

Elle part pour un nouveau voyage, tandis que les Roegadyns, eux, reprennent le leur.